Trempette relaxante

LE COURANT PHÉNOMÉNOLOGIQUE

Le fondateur de la phénoménologie Edmund Husserl (philosophe allemand, 1859-1938) énonce : « Tout ce que je sais du monde vient de moi avant la connaissance". Cela veut dire qu'avant d'être nommé, tout est d'abord sensation. C'est un peu à l'image de l'enfant qui sait rester en rapport avec le monde sensible, sans a priori, sans jugement. Redevenir attentif et touché par ce qui se présente à ma conscience (c'est ce qu'on appelle un phénomène) en laissant de côté ce que je crois connaître de la chose. C'est seulement après que je peux reconnaître, nommer, interpréter, classer.

Non seulement cette mise à l'écart du jugement est un précepte philosophique, mais le fait même que le cortex soit mis au repos momentanément lors d'une sophronisation, permet aux sensations de se manifester à l'abri de l'interprétation et de la censure.

"Comme si c'était la première fois : il faut apprendre à découvrir encore le monde comme un enfant, se baigner de sensations, les laisser vivre avant la coloration du sentiment, la richesse de la pensée, la nécessité du jugement. La sophrologie est une poétique du corps" (La sophrologie, Luc Audouin, Les essentiels Milan, 2000)