SOPHROLOGIE

Discipline créée en 1960 par Alfonso Caycedo, neuro-psychiatre, elle est née de l’hypnose, du training autogène de Schultz, de la relaxation de Jacobson, de la méthode Vittoz, puis s’est enrichie du courant philosophique phénoménologique.

Caycedo est ensuite allé chercher l'inspiration en Asie, où il a découvert le yoga hindou et le zen japonais qu'il a intégrés dans ses relaxations dynamiques.

Au moyen de la relaxation, et de la prise de conscience des sensations corporelles, la sophrologie favorise l’harmonisation de la relation corps/mental.

Elle permet ainsi de répondre à de nombreux problèmes somatiques et psychologiques en prenant en compte le patient dans sa globalité.

  • comment ça se passe ?

Une séance de sophrologie commence par un temps d’échange afin de mieux vous connaître et vous proposer une séance personnalisée.

Ensuite le sophrologue induit un état  entre la veille et le sommeil. Pour ce faire, il vous invite à fermer les yeux et vous concentrer sur vos appuis, des parties de votre corps, et votre respiration. Dans cet état vous restez conscient, mais votre vigilance a baissé. A partir de ce moment, il vous proposera :

  • des « relaxations dynamiques » en position debout ou assise qui correspondent à des stimulations simples des différentes parties du corps, avec prise de conscience des sensations, puis des contractions-relâchements, toujours accompagné d'un travail sur et avec la respiration.

  • des relaxations plus profondes, en position assise ou allongée, dans lesquelles il vous proposera des images mentales et des visualisations, un réveil des sens, la stimulation de capacités, etc…)

 
Chaque séance se termine par un temps d’échange appelé phénodescription, qui correspond à l'expression de vos ressentis et  sensations rencontrées.

  • Les effets et les indications ?

Par le relâchement musculaire et la baisse de vigilance avec maintien d'un état conscient, la sophrologie permet de provoquer :

  • une diminution de la fréquence cardiaque et respiratoire,

  • Une baisse du tonus musculaire,

  • Une baisse de la pression artérielle,

  • Une diminution de l’activité du système limbique impliqué dans les émotions,

  • Une baisse de production d’adrénaline et noradrénaline,

  • Une production d’endorphines favorisant un état psychologique agréable.


Ces effets intéressent donc la régulation du stress, de l’angoisse, du trac, la récupération physique du sportif, le développement de la concentration, de l’attention, de la perception, la stimulation de la mémoire..

 

06 07 21 96 57

41 Avenue Capitaine Georges Guynemer, 14000 Caen, France

©2020 par Frederique THEVENIN. Créé avec Wix.com